Équivalences des processeurs Intel et AMD

Équivalences des processeurs Intel et AMD

Équivalences CPU Intel et AMD Guide

Equivalences Processeurs Intel et AMD

Entre 2017 et 2022, les processeurs Intel et AMD ont connu une évolution colossale, beaucoup plus profonde, plus rapide et marquée que celle que nous avons connue entre 2011 et 2016. Cette évolution a été portée, principalement, par la coup d'autorité qu'AMD a donné avec l'architecture Zen, même s'il ne faut pas oublier la réponse donnée par Intel, alors que la société de Santa Clara était contrainte de quitter le jardin des 4 cœurs.

Il a beaucoup plu depuis l'arrivée des processeurs Ryzen 1000, une génération qui a marqué un avant et un après dans le domaine, et qui a porté le combat entre les processeurs Intel et AMD à un autre niveau. Pour mieux comprendre cette situation, il suffit de rappeler que, depuis l'arrivée du Core 2 Quad, en 2006, les processeurs à 4 cœurs sont restés la norme de performance prédominante sur le marché grand public.

Chaque terrain qu'il a fait Intel sur le marché général des transformateurs grand public, entre 2006 et 2017, ils étaient limité à un maximum de 4 cœurs et huit threads. Faites les chiffres, on parle d'une stagnation de onze ans qui n'aurait pas été rompue sans l'arrivée de l'architecture Zen, utilisée dans les processeurs Ryzen 1000.

Équivalences des processeurs Intel et AMD

 

Zen 2 "nu", avec ses 2 chiplets et la puce I/O en bas.

Le choc des Ryzen 1000 a été colossal, et a marqué un changement de cap dans l'éternel combat entre les processeurs Intel et AMD. Cette génération a fait le saut vers le développement de 14nm (les FX Piledriver étaient basés sur le développement 32nm), ils ont adopté un Architecture MCM (module multipuce), ils ont doublé le nombre maximum de cœurs et aussi de threads devant la génération précédente, ils ont augmenté l'IPC dans un 52% et atteint un niveau inimaginable d'efficacité thermique et énergétique.

Ce n'est pas par hasard que, cette année-là, en 2017, après la présentation de Zen, Intel a décidé de briser l'inclinaison et de publier son premier processeur grand public généraliste à six cœurs et 12 threads. Les processeurs Intel et AMD présentaient des différences essentielles, puisque les premiers utilisaient une architecture centrale monolithique et a offert un spectacle fil unique supérieur, tandis que le Ryzen 1000 offrait beaucoup plus de cœurs et aussi des fils pour moins d'argent.

Il était clair dès le départ que Intel attendait AMD à l'extérieur avec la possibilité de revenir tel qu'il était après le dérapage causé par l'architecture Bulldozer. Zen+ était un autre signal d'alarme avec laquelle la société Sunnyvale a confirmé qu'elle allait très sérieusement, Zen 2 était la consécration de l'architecture MCM d'AMD, et Zen 3 représente, selon moi, la perfection d'une conception qui était capable de dépasser tout espoir, en ce qu'elle a permis à AMD de dépasser Intel, et qui met en évidence que l'architecture monolithique à cœur n'a plus sa place dans des configurations avec un nombre prédominant de noyaux.

Equivalences processeurs Intel et AMD : Guide complet avec les architectures

Intel Core i9-12900K et Core i5-12600K

Nous avons mis à jour ce guide avec les dernières nouvelles gratuites du mois de mars 2022, et cela nous ordonne d'entrer certaines sous-sections dans différentes parties de l'article. Comme nous l'avons dit à l'époque, Zen 3 représente la perfection de la conception MCM qu'AMD a introduite avec Zen, mais Intel est connu pour répondre avec Alder Des lacs, une génération de processeurs qui a rendu la couronne des performances à un seul thread, et qui a placé Intel dans une situation très compétitive.

Le pari de l'énorme jeton pour un conception de noyau monolithique hybride, mélangeant des blocs de base aux performances de premier plan avec des blocs de base à haute efficacité, a été un succès. AMD continue d'apporter de la vertu dans le multithreading, grâce à la configuration à 16 cœurs et 32 threads fournie par le Ryzen 9 5950X, mais pour le moment, les processeurs Intel et AMD sont dans une situation assez égale, ce a beaucoup profité au client, qui peuvent entrer de meilleurs processeurs et avec des coûts beaucoup plus comparables.

Processeurs Intel et AMD : les broches d'un Ryzen

Equivalents des CPU Intel et AMD – Processeurs Intel et AMD : La rivalité est bonne, mais compliquée

Qu'AMD soit de retour face à face avec Intel est une chose très positive, cela ne fait aucun doute. Grâce à cette concurrence entre les deux sociétés, nous avons pu trouver processeurs de performances exceptionnelles avec des coûts si bons qu'il y a quelques années, nous n'aurions pas osé imaginer. Pour donner un exemple, le Core i5 11400F est une puce fabuleuse qui offre des performances extrêmement élevées, possède six cœurs et 12 threads, et ne coûte que 160,28 euros.

Cependant, la rivalité expose un inconvénient, et il arrive que le catalogue de processeurs Intel et AMD finisse par grossir excessivement et dans des périodes de temps partiellement courtes, ce qui amène plusieurs individus il leur est difficile de continuer le rythme et c'est tous les jours de la situation qui occupe chaque nouvelle génération, chaque nouvelle gamme et chaque nouveau processeur.

Nous attendions depuis un moment de mettre à jour notre guide d'équivalence des processeurs Intel et AMD, mais nous voulions attendre le lancement du Rocket Lake-S de l'énorme taille de la puce pour réaliser chaque jour un démarrage complet, qui comprend à la fois cette nouvelle génération et le AMD Ryzen 5000, basé sur l'architecture Zen 3. Dans l'article, nous allons conserver le format de l'original car nous pensons que c'est le meilleur moyen de vous offrir des informations complètes et étendues, mais bien structurées.

Processeurs Intel et AMD : un Core i9 11900K

Parlons de architectures, procédés de fabrication mais aussi des différentes séries de processeurs Intel et AMD qui existent, englobant à la fois les modèles beaucoup plus récents et ceux que l'on peut encore trouver sur le marché de l'occasion, et qui offrent un rapport qualité-prix optimal malgré le temps qu'ils parviennent à avoir sur eux . En ce sens, les incombustibles Core 2 Quad et Phenom II X4 en sont 2 bons exemples.

Après cette dernière mise à jour que nous avons faite de ce guide des équivalences des processeurs Intel et AMD avec le nouveau Intel Rocket Lake-S nous avons dû faire la même chose avec Alder Lake-S, et maintenant nous avons rempli. Dans ce guide, vous trouverez chaque jour un réglage avec les nouvelles puces Intel, et une liste mieux réglée et révisée des équivalences des processeurs Intel et AMD qui vous aidera à être clair, en un coup d'œil, à quoi votre processeur équivaut, ou quelle équivalence a cette unité centrale de traitement que vous envisagez d'obtenir.

Silicium Intel-Alder-Lake-S

Architectures et processus de fabrication dans les processeurs Intel et AMD : considérations précédentes

Intel et AMD utilisent des architectures et des processus de fabrication différents pour leurs processeurs. Comme nos lecteurs communs s'en souviendront, Intel reste fidèle à l'architecture de base monolithique, ce qui signifie que chaque cœur du processeur est contenu dans une seule tranche de silicium, tandis qu'AMD utilise une architecture MCM (module multipuce), ce qui signifie que ces cœurs ont la possibilité d'être délégués à une, 2 ou jusqu'à huit puces de silicium, appelées chiplets, qui communiquent entre elles à l'aide d'un système populaire tel que l'Infinity Fabric.

L'évolution des processeurs Intel et AMD en termes d'architecture et de développement de la fabrication a été beaucoup plus intense, et beaucoup plus attrayante, dans la situation de la seconde, alors que La conception du MCM a subi des changements fondamentauxCe n'est pas pour rien que le Ryzen d'AMD est passé par trois processus différents : 14 nm, 12 nm et 7 nm, et a subi de profonds changements au niveau du silicium, tandis qu'Intel est resté à 14 nm, et des changements au niveau de l'architecture Ils étaient inférieurs, avec la seule exception étant Rocket Lake-S, qui a donné le saut Cypress Cove, une adaptation de l'architecture Sunny Cove au développement 14 nm.

A cette exception que nous avons faite à l'époque, il faut ajouter Alder Lake-S à cette époque, et il se trouve qu'avec cette génération Intel a fait un saut qualitatif et quantitatif considérable. A l'époque où l'on parlait des processeurs Intel et AMD, on mettait toujours l'accent sur des réalisations aussi essentielles que l'augmentation de l'IPC réalisée par Intel avec Skylake ou le saut d'AMD vers le chiplet, mais depuis la fin de l'année dernière il faut garder à l'esprit le point de changement qui a marqué la conception hybride d'Alder Lake-S et l'énorme augmentation de l'IPC qu'Intel a réalisée avec l'architecture de Golden Cove.

Au sujet des architectures et des processus de fabrication, nous allons parler beaucoup plus tard de manière beaucoup plus personnalisée et spécifique, afin que vous ayez une vision beaucoup plus claire de l'actualité beaucoup plus attrayante qui s'est produite à chaque écart de génération entre les différents processeurs Intel et AMD, mais je veux que vous sachiez que les deux sociétés dû relever différents défis découlant de l'approche qu'ils ont suivie au cours des dernières années.

Intel était très ambitieux, il a parié toujours et à tout moment sur une cohérence de transistor colossale et sur une conception de cœur monolithique, ce qui, au final, s'est avéré assez difficile et coûteux à apporter à la plaquette. AMD, en revanche, a adopté un plan qui n'était vraiment pas nouveau. L'Intel Pentium D et le Core 2 Quad sont 2 exemples clairs d'une conception MCM, puisque le premier est équivalent à 2 Pentium 4 64 bits "collés ensemble" et également interconnectés, et le second est similaire à 2 Core 2 Duo réunis pour trouver une puce à 4 cœurs.

Equivalences des processeurs Intel et AMD : Guide complet avec architectures, séries et gammes 34

AMD a adopté le chiffre du Unité CCX, composé de 4 cœurs et de 8 Mo de cache L3, et l'a utilisé pour créer des processeurs à 4, 6, 8 et bien d'autres cœurs. Avec Zen 2, il a externalisé l'unité d'E/S et créé le chiplet ou unité CCD, basé sur 2 entités CCX, ce qui nous a laissé 8 cœurs et 16 Mo de L3 par puce de silicium, une composition qu'il a conservée avec Zen 3, bien que avec des changements essentiels, comme nous vous le disions à l'époque dans l'article, où nous examinons les clés beaucoup plus essentielles de cette architecture.

Une conception de type MCM facilite et permet des sauts dans le développement de la fabrication et la traduction de la conception sur la plaquette, faisant progresser le taux de réussite par plaquette, réduisant les coûts et augmentant également la capacité de production avec le même nombre fixe de plaques par jour, semaine ou mois. Bien sûr, ce n'est pas tout à fait la même chose de créer 2 chiplets à huit cœurs chacun que de proposer un processeur monolithique à 16 cœurs, ce dernier envisageant un développement bien plus complexe et dangereux.

Intel, en revanche, a décidé maintenir la conception de noyau monolithique, mais est entré dans ce terme hybride que nous vous avons expliqué, et combiné jusqu'à 8 cœurs de performance de premier plan et 8 cœurs à haute efficacité dans un seul package. Les deux blocs de base sont fabriqués en développement tennm et offrent un IPC différent. Les cœurs de performance proéminents surpassent tout ce qui existe aujourd'hui, inaugurant Zen 3, tandis que les cœurs à haute efficacité se situent à peu près au niveau de Skylake (Core Gen6), ce qui signifie que Ils ont un IPC plus élevé que le Ryzen 2000.

Grâce à cette conception hybride, Intel a pu augmenter les performances mono-thread et multi-thread de ses processeurs Alder Des lacs sans que l'espace au niveau du silicium soit un inconvénient, et sans avoir à faire face à l'adversité de déplacer une conception à 16 cœurs hautes performances vers la plaquette. Maintenant, je l'ai déjà dit, et je le répète, c'était un coup de maître de la part d'Intel.

Core i9-12900K

Équivalences CPU Intel et AMD – Architectures de processeurs Intel

  • Conroe et Kentsfield : ils sont basés sur le développement 65 nm et ont été utilisés dans les Core 2 Duo 6000 et Core 2 Quad 6000, les modèles de première génération. Ils ont marqué un saut fondamental.
  • Wolfdale et Yorkfield : basés sur le développement de 45 nm, ils ont été utilisés dans la série Core 2 Duo 8000 et Core 2 Quad 8000-9000, une évolution mineure de la génération précédente.
  • Lynnfield et Nehalem : architecture basée sur le développement en 45 nm qui était utilisé dans les processeurs Core i3, Core i5 et Core i7 de première génération (séries 5xx et supérieures, à l'exception du Core i7 980X, qui est disponible en 32 nm). Ils ont été un saut remarquable.
  • pont de sable : il est basé sur le développement 32 nm et a été utilisé dans les processeurs Celeron, Pentium, Core i3, Core i5 et Core i7 de deuxième génération (série 2xxx). Parmi les plus grands progrès réalisés par Intel.
  • pont de lierre: Il s'agit d'une architecture basée sur le développement de 22 nm, qui a été utilisée dans les processeurs Celeron, Pentium, Core i3, Core i5 et Core i7 de troisième génération (série 3xxx). Il a marqué une évolution minime par rapport au précédent.
  • Haswell: est basé sur un développement en 22 nm et a été utilisé dans les processeurs Celeron, Pentium, Core i3, Core i5 et Core i7 de quatrième génération (série 4xxx). L'IPC s'est nettement amélioré.
  • Broadwell : architecture basée sur le développement de 14 nm qui a été utilisé dans la cinquième génération de processeurs Celeron, Pentium, Core i3, Core i5 et Core i7 (série 5xxx). Un saut mineur devant le précédent qui, en vérité, a eu une vie très courte.
  • lac du ciel: Architecture basée sur le développement 14 nm et utilisée dans les gammes Celeron, Pentium, Core i3, Core i5 et Core i7 (série 6xxx) de sixième génération. L'IPC s'est beaucoup amélioré.
  • Lac Kaby: Il est basé sur un développement 14nm+ et utilisé dans les gammes Celeron, Pentium, Core i3, Core i5 et Core i7 7e génération (série 7xxx). Une optimisation minimale devant la génération précédente.
  • Lac du café: architecture basée sur le développement 14 nm++ utilisé dans les gammes Celeron, Pentium, Core i3, Core i5 et Core i7 de huitième génération (série 8xxx). Une autre évolution mineure, sans changements au niveau de l'IPC, qui a marqué le passage à 6 cœurs et 12 threads.
  • Rafraîchissement du lac du café: Basé sur le développement 14nm++ et utilisé dans les gammes Celeron, Pentium, Core i3, Core i5, Core i7 et Core i9 de 9e génération (série 9xxx). Sans changements au niveau de l'IPC, sa nouveauté la plus essentielle était le passage à 8 cœurs et 16 threads.
  • Comet Lake-S : architecture basée sur le développement 14 nm++ utilisé dans les gammes Celeron, Pentium, Core i3, Core i5, Core i7 et Core i9 de 10e génération (série 10xxx). Sans changements au niveau de l'IPC, la nouvelle la plus attrayante a été le passage à dix cœurs et 20 threads.
  • Rocket Lake-S : architecture basée sur le développement de 14 nm+++, qui a été utilisé dans les gammes Core i5, Core i7 et Core i9 de onzième génération (série 11xxx). Ils utilisent une architecture exclusive et augmentent l'IPC, mais abaissent le nombre maximum de cœurs et de threads à 8 et 16.
  • Alder Lake-S : est l'architecture de nouvelle génération C'est l'architecture de nouvelle génération d'Intel. Il est fabriqué en développement de dix nm SuperFin, et a été utilisé dans chacune des gammes traditionnelles de l'énorme puce, ce qui signifie qu'il a donné "vie" à Celeron, Pentium, Core i3, Core i5, Core i7 et autres processeurs Core i9. Ils utilisent une conception monolithique hybride, combinant des noyaux Golden Cove aux performances exceptionnelles et des noyaux Gracemont à haut rendement. Ils marquent un énorme bond en avant dans l'IPC (les cœurs Golden Cove) et sont configurés avec jusqu'à 8 cœurs hautes performances et 8 cœurs haute efficacité, ce qui se traduit par 16 cœurs et 24 threads (seuls les cœurs hautes performances utilisent HyperThreading).

Equivalences des processeurs Intel et AMD : Guide complet avec architectures, séries et gammes 37

Partant de toutes les pannes précédentes, nous avons la possibilité de détecter sans inconvénient la génération où ils s'intègrent différents processeurs Intel. Pour donner un exemple, un Core 2 Quad Q6600 est une génération après le Core 2 Quad Q9300, et un Core i5 2500 est cinq générations après un Core i5 7500. On a aussi la possibilité de comprendre que le premier est fabriqué en 32 nm , à l'étape la seconde emploie le développement 14 nm+.

À chaque point, nous avons également résumé les nouvelles beaucoup plus essentielles sur les problèmes de performance. Cependant, vous devez garder à l'esprit que si Kaby Lake n'a pas vu d'augmentation de l'IPC contre Skylake, cela ne signifie pas qu'il n'a pas obtenu d'optimisation des performances. Il a réussi, mais en tirant une force sauvage, c'est-à-dire augmenter les fréquences de travail, un plan qui a été à peu près maintenu jusqu'à l'arrivée de Rocket Lake-S. Il va sans dire que l'augmentation du nombre de cœurs était la seule évolution véritablement attractive au niveau de l'unité centrale de traitement depuis l'arrivée de Skylake dans la situation des processeurs Intel.

Alder Lake-S a rompu cette continuité avec force. L'architecture Golden Cove représente une énorme optimisation IPC par rapport aux générations précédentes, et les cœurs Gracemont lui donnent un coup de pouce considérable en termes de performances multithread. Cette fois, Intel a présenté une véritable avancée dans le concept de design et d'architecture, et cela lui a permis d'offrir un énorme bond en avant par rapport à la génération précédente, Rocket Lake-S, et de se placer dans une position très compétitive face à AMD.

Avec tout cela clair, nous sommes prêts à jeter un œil aux architectures qu'Intel utilise sur le terrain HEDT, initiales en anglais qui font référence à la catégorie de « éminent performance computing ».

  • Haswell-Et aussi : architecture basée sur le développement de 22 nm. Il est utilisé dans la série Core i7 Extreme 5000, configurée avec jusqu'à 8 cœurs et 16 threads.
  • Broadwell-et aussi: architecture basée sur le développement du 14 nm. Il est utilisé dans la série Core i7 Extreme 6000, configurée avec jusqu'à dix cœurs et 20 threads.
  • Skylake-X : architecture basée sur le développement de 14 nm. Il est utilisé dans les séries Core i7 et Core i9 Extreme 7000X et 7000XE, ainsi que dans les séries Core i7 et Core i9 9000X et XE. Optimisation de l'IPC devant les précédents, et il obtient les 18 cœurs et 36 threads.
  • Kaby Lake-X : architecture basée sur le développement de 14 nm+. Il est utilisé dans les séries Core i5 et Core i7 7000X avec jusqu'à 4 cœurs et huit threads.
  • Lac Cascade-X : architecture basée sur le développement de 14 nm++. Il est utilisé dans les séries Core i7 et Core i9 10000X et XE, configurées avec jusqu'à 18 cœurs et 34 threads.

Intel a sorti des processeurs beaucoup plus puissants après Cascade Lake-X, mais ceux-ci est maintenant complètement cadré dans le domaine professionnel «hardcore», c'est dans la gamme Xeon, donc je ne vais pas continuer à améliorer ce chapitre car je comprends que cela n'a aucun sens dans un support basé sur le marché grand public.

Equivalences des processeurs Intel et AMD : Guide complet avec architectures, séries et gammes 39

Équivalences CPU Intel et AMD – Architectures de processeurs AMD

  • K8 : il est clair que nous sommes face à une architecture mythique. Il a utilisé des processus de 90 nm et 65 nm et a donné vie aux processeurs des séries Athlon 64 X2 et Sempron.
  • K10: Il avait une très longue durée de vie, à tel point qu'il utilisait les procédés 65 nm, 45 nm et 32 nm. Les processeurs Phenom, Phenom II, Athlon X2, Athlon II et Sempron ont utilisé cette architecture.
  • bulldozer: basé sur le développement de 32nm, bien qu'il ait eu de multiples révisions et ait atteint 28nm (Excavator). Il est utilisé dans les processeurs AMD FX, Athlon II X4 (et inférieurs) et les APU de la série 4000 et supérieures (jusqu'à la série 9000).
  • Zen: Il est basé sur un développement de 14 nm et est utilisé dans les processeurs des séries Ryzen 3, Ryzen 5 et Ryzen 7 1000, configurés avec jusqu'à 8 cœurs et 16 threads, tels que les séries Ryzen Pro 1000, Threadripper 1000 et dans les APU de la série Ryzen 2000 C'était une augmentation de l'IPC du 52% devant Bulldozer.
  • Zen+- Basé sur le développement 12 nm et utilisé dans les processeurs Ryzen 3, Ryzen 5 et Ryzen 7 séries 2000 configurés avec jusqu'à 8 cœurs et 16 threads, tels que les séries Ryzen Pro 2000 et Threadripper 2000 et dans les APU Ryzen série 3000. Optimisation IPC mineure entrée .
  • ZEN 2 : une architecture basée sur le développement en 7 nm qui est utilisée dans les processeurs des séries Ryzen 5, Ryzen 7 et Ryzen 9 3000, configurés avec jusqu'à 16 cœurs et 32 threads, comme dans les séries Ryzen Pro 3000 et Threadipper 3000. optimisation essentielle de l'IPC devant la génération précédente.
  • ZEN 3 : Il est également basé sur le développement de fabrication 7 nm de TSMC, mais introduit des innovations architecturales essentielles qui augmentent considérablement l'IPC par rapport à la génération précédente. Il est utilisé dans les séries Ryzen 5, Ryzen 7 et Ryzen 9 5000, ainsi que dans la nouvelle génération Ryzen Pro Mobile, configurée avec jusqu'à 8 cœurs et 16 threads, et le Threadripper PRO 5000 WX.

Équivalences des processeurs Intel et AMD - Équivalences des processeurs Intel et AMD

Equivalences Processeurs Intel et AMD

Avec tout ce que nous avons dit précédemment, il est très simple de distinguer un processeur Ryzen 1000 d'un processeur Ryzen 3000, par exemple. Ces informations nous permettent de comprendre que le premier serait fabriqué en développement 14 nm et aurait un IPC inférieur au Ryzen 3000, qui serait fabriqué, en plus, en développement 7 nm. On saurait également que ce Ryzen 3000 serait derrière, en termes d'IPC, un processeur Ryzen 5000.

AMD a connu combiner avec succès les augmentations d'IPC avec des augmentations de capacité sauvages tirant des fréquences plus élevées et une augmentation progressive du nombre de cœurs. Zen a augmenté l'IPC et le nombre de cœurs par rapport à la génération précédente, Zen+ a légèrement augmenté l'IPC et les fréquences de travail, Zen 2 a remarquablement augmenté l'IPC, augmenté les fréquences de travail et doublé le nombre maximum de cœurs et aussi de threads, et enfin Zen 3 a augmenté l'IPC dans une large mesure, augmenté un peu les fréquences de travail et conservé le nombre maximum de cœurs et de threads.

AMD ne différencie pas les architectures de consommation générale de ceux destinés au domaine HEDT, où il est en concurrence, comme nous le comprenons, avec la série Threadripper, et il en va de même pour la série EPYC, destinée au domaine professionnel. Cependant, le rapport des cœurs et des threads diffère considérablement, car AMD est beaucoup plus puissant pour le marché grand public, le Ryzen 9 5950X, a 16 cœurs et 32 threads, tandis que la puce Threadripper beaucoup plus puissante qui existe aujourd'hui ajoute 64 cœurs et 128 threads.

Processeurs Intel et AMD : Gammes et clés

Sans plus tarder, nous verrons une panne terminée avec chacune des gammes et des clés des principaux processeurs Intel et AMD commercialisés ces dernières années. Afin de rendre ce catalogue beaucoup plus facile pour vous de demander, nous allons nous limiter à argumenter les différences, et les nouvelles beaucoup plus essentielles, qui ont été générées dans chaque gamme avec les principaux changements d'architecture. Bien sûr, nous inclurons également les processeurs Intel et AMD beaucoup plus récents.

Gardez à l'esprit que bon nombre des processeurs Intel et AMD beaucoup plus anciens ont toujours la possibilité de suggérer des performances optimales s'ils sont accompagnés de la bonne configuration, et qu'au final, lors du choix d'un processeur, l'essentiel ce sont les prétentions réelles de chacun.

Equivalences Processeurs Intel et AMD – On commence par les processeurs Intel

Equivalences des processeurs Intel et AMD : Guide complet avec architectures, séries et gammes 43

  • Core 2 Duo: Ce sont d'anciens processeurs à 2 cœurs et 2 threads qui ont été largement remplacés, mais qui fonctionnent toujours bien avec les jeux de la génération Xbox 360 et PS3, ainsi qu'avec les applications laxistes.
  • Noyau 2Quad: c'est une évolution des précédents qui a un total de 4 cœurs. Ils ont la possibilité de déplacer les jeux récents grâce à leurs 4 cœurs, mais pas tout à fait parfaitement du fait de leurs basses fréquences et de leur IPC limité.
  • Intel Celeron: Processeurs bon marché avec 2 cœurs et 2 threads qui couvrent le niveau beaucoup plus basique et bon marché. Des modèles bien plus récents offrent des performances optimales en bureautique générale, multimédia et navigation web, et aussi avec des jeux moins rigoureux.
  • IntelPentium: Les modèles basés sur l'architecture Skylake ont 2 cœurs et 2 threads et, en règle générale, n'offrent pas l'optimisation essentielle des performances par rapport aux Celerons. Avec l'avènement de l'architecture Kaby Lake, les Pentium G4560 et supérieurs ont 2 cœurs et 4 threads, ce qui en fait une alternative solide pour les PC multimédia à petit budget. Ils fonctionnent bien dans la plupart des jeux de la génération actuelle, à l'exception de ceux beaucoup plus récents qui nécessitent un minimum de 4 cœurs et huit threads pour fonctionner correctement, comme Cyberpunk 2077, par exemple.
  • Intel Core i3: Jusqu'à la série 7000 (Kaby Lake) ont 2 cœurs et 4 threads jusqu'à la génération. Avec l'arrivée de Coffee Lake, ils sont passés à 4 cœurs, et avec l'arrivée de Comet Lake, ils ont de nouveau augmenté jusqu'à atteindre 4 cœurs et huit threads. Les modèles beaucoup plus récents ont un IPC proéminent et offrent de bonnes performances en général, ce qui en fait une alternative intéressante pour construire des équipements de jeu à faible coût. Sa configuration à 4 cœurs et 8 threads est restée fidèle à Alder Lake-S. Il est utilisé pour le travail et les loisirs.
  • Intel Core i5: continue de faire partie des gammes avec le meilleur rapport performance-prix qu'Intel propose aujourd'hui. Les modèles basés sur Kaby Lake et antérieurs sont livrés avec 4 cœurs et 4 threads, mais avec l'arrivée de l'architecture Coffee Lake, ils sont passés à six cœurs et six threads. Avec Comet Lake (Core 10000), il a porté le nombre à six cœurs et 12 threads, un nombre qui se poursuit avec Rocket Lake-S. L'arrivée d'Alder Lake-S a marqué un changement essentiel, car le Core i5 Gen12 non-K prend en charge les 6 cœurs et 12 threads, mais le Core i5-12600K a dix cœurs (six hautes performances et 4 haute efficacité) et 16 threads.
  • Intel Core i7: Comme auparavant, il y a eu une augmentation importante du nombre de cœurs avec les nouvelles architectures. Jusqu'à la série 7000 (Kaby Lake), cette gamme avait une configuration à 4 cœurs et 8 threads. Avec l'avènement de l'architecture Coffee Lake, Intel a augmenté le nombre à six cœurs et 12 threads, et dans la série 9000, il les a configurés avec huit cœurs et huit threads. Comet Lake-S a marqué une nouvelle hausse, puisqu'il les a ramenés à 8 cœurs et 16 threads. Ils offrent des performances hors du commun et peuvent aller avec tout. Ils sont prêts à franchir de manière tout à fait parfaite la transition qu'ils vont marquer Série PS5 et Xbox X. Rocket Lake-S détient le nombre de 8 cœurs et 16 threads, mais Alder Lake-S l'a fait passer à 12 cœurs (huit hautes performances et 4 hautes performances) et 20 threads.
  • Intel Core i9 : ils sont devenus la dernière découverte de la gamme Intel sur le marché grand public. Ils ont commencé avec la série 9000 (Coffee Lake Refresh), ils offrent des performances exceptionnelles et disposent de 8 cœurs et 16 threads dans une telle génération. Comet Lake-S a augmenté la configuration à dix cœurs et 20 threads, avec Rocket Lake-S, elle est réduite à 8 cœurs et 16 threads, mais avec Alder Lake-S, elle est passée à 16 cœurs (huit hautes performances et huit hautes performances). fin).efficacité) et 24 threads. Ils résistent à tout et ont une durée de vie prolongée devant eux.
  • Série Intel Core HEDT: ce sont des processeurs hautes performances qui ont entre six et dix-huit cœurs, et grâce à la technologie HyperThreading, ils ont la possibilité de travailler avec un thread avec chaque cœur, ce qui nous laisse avec des configurations allant jusqu'à 36 threads. Ils sont destinés au domaine professionnel et utilisent une interface spécifique, ce qui marque une différence essentielle par rapport aux résolutions grand public générales, ce qui leur permet de monter des configurations de RAM à quatre canaux et d'avoir un plus grand nombre de lignes PCIE.

Equivalences Processeurs Intel et AMD – Nous allons en ce moment avec des processeurs AMD

Equivalences des processeurs Intel et AMD : Guide complet avec architectures, séries et gammes 45

  • AMD Athlon 64 X2: Ceux-ci étaient, à l'époque, les adversaires des Core 2 Duo, même s'ils offraient des performances inférieures. Ils ajoutent 2 cœurs et 2 threads, ils ont également la possibilité de déplacer des applications et des jeux moins rigoureux des générations précédentes.
  • DMLA Phénomène II: Ils sont arrivés dans une saison de transition, ils rivalisaient donc avec le Core 2 Quad et le Core de première génération (Lynnfield). Ils ajoutent entre 2 et 6 cœurs et offrent des performances barbares supérieures à celles des Athlon 64 X2. Ils sont obsolètes, mais les modèles à 4 et 6 cœurs offrent toujours une expérience acceptable dans de nombreux jeux et applications.
  • AMD Athlon: Il existe des éditions qui ont entre 2 et 4 cœurs. Les performances des éditions basées sur Bulldozer et ses dérivés sont bonnes dans toutes les tâches de base, et les modèles à 4 cœurs offrent des performances acceptables dans les jeux moins rigoureux.
  • APU : Ce sont des résolutions qui ont un processeur et une unité graphique dans le même package. Il existe des configurations très variées tant par l'architecture au niveau de l'unité centrale et du GPU que par les informations. Ainsi, pour servir d'exemple, les modèles les moins puissants et beaucoup plus anciens sont basés sur l'architecture Bulldozer au niveau de l'unité centrale de traitement et l'architecture Terascale 3 au niveau du GPU, tandis que les beaucoup plus proéminents utiliseront l'architecture Zen 3 au niveau de l'unité centrale de traitement (jusqu'à 8 cœurs et 16 threads) et viendra avec un GPU Vega 7nm en développement. Une alternative intéressante pour fabriquer des équipements multimédia et de jeu rapides sans investir beaucoup d'argent.
  • AMDFX4000: ils utilisent l'architecture Bulldozer, ils ajoutent 2 modules finis et ils ont 4 cœurs entiers à des fréquences de travail très élevées, en plus du multiplicateur déverrouillé. Ils proposent une performance acceptable dans des jeux moins rigoureux.
  • AMD FX 6000: ils supportent l'architecture Bulldozer, ils ont trois modules finis et ils ont six cœurs entiers à des fréquences de travail très élevées, en plus d'un multiplicateur déverrouillé comme les précédents. Leurs performances sont bonnes, mais ils n'offrent pas une expérience complètement parfaite dans les jeux récents.
  • AMDFX8000-9000: Comme les précédents, ils sont basés sur Bulldozer. Il a 4 modules finis et huit cœurs entiers. Ils ont un faible IPC, mais ils fonctionnent avec une continuité très élevée et peuvent supporter l'overclocking. Ils offrent toujours de bonnes performances et ont la possibilité de fonctionner avec des jeux récents, mais pas parfaitement.
  • Ryzen 3 : Comme nous l'avons dit, l'architecture Zen a marqué un bond colossal au niveau IPC devant le Bulldozer (un 52% bien plus que les modèles de première génération). Ces modèles ont 4 cœurs et 4 threads jusqu'au Ryzen 3000, qui a fourni le saut à 4 cœurs et huit threads. Ils sont très bon marché et ont la possibilité de remplacer n'importe quel jeu aujourd'hui avec des garanties.
  • Ryzen 5 : il existe trois variantes, les modèles 1500 et inférieurs, qui ajoutent 4 cœurs et huit threads, et les modèles 1600, 2600, 3600 et 5600, qui ont six cœurs et 12 threads. AMD a sorti un Ryzen 5 3500 avec six cœurs et six threads, mais sa disponibilité était extrêmement limitée. Leurs performances sont vraiment bonnes, ils gèrent parfaitement les jeux récents et ils sont prêts à travailler avec des applications multi-thread rigoureuses. Gardez à l'esprit que les modèles beaucoup plus avancés, basés sur Zen 2 et Zen 3, offrent un IPC considérablement plus élevé.
  • Ryzen 7: ajoutez 8 cœurs et 16 threads dans ses 4 générations (séries 1000, 2000, 3000 et 5000). Elles offrent des performances incroyables dans tous les domaines et sont prêtes à franchir en douceur la transition qui marquera la nouvelle génération de consoles. Encore une fois, gardez à l'esprit que les Ryzen 7 3000 et 5000 ont un IPC beaucoup plus important.
  • Ryzen 9 : nous avons plusieurs éditions, les Ryzen 9 3900X et Ryzen 9 5900X, qui ont 12 cœurs et 24 threads, et les Ryzen 9 3950X et 5950X, qui ont 16 cœurs et 32 threads. Ils sont à peu près aussi forts que sur le marché de la consommation en général, et ils ont une chance avec n'importe quoi.
  • Ryzen Threadripper 1000: Ce sont des processeurs hautes performances qui utilisent l'architecture Zen et ont jusqu'à 16 cœurs et 32 threads. Ils sont contenus dans une interface beaucoup plus avancée, et grâce à cela, ils ont la possibilité d'utiliser des configurations de mémoire à quatre canaux et de suggérer une plus grande proportion de lignes PCIE.
  • Ryzen Threadripper 2000: une évolution des précédents basée sur l'architecture Zen+. Ils ajoutent jusqu'à 32 cœurs et 64 threads et utilisent exactement la même interface. Ils sont destinés aux experts qui utilisent des applications multi-thread très rigoureuses (rendu et création de contenu, par exemple).
  • Ryzen Threadripper 3000 : c'était l'avant-dernière évolution des processeurs hautes performances d'AMD. Ils ont jusqu'à 64 cœurs et 128 threads et utilisent une interface qui prend en charge la mémoire à quatre canaux et fournit d'innombrables voies PCIE.
  • Ryzen Threadripper Pro 5000 : Ils utilisent l'architecture Zen3, ce qui signifie qu'ils offrent une optimisation IPC remarquable par rapport à la génération précédente. Ils ajoutent également jusqu'à 64 cœurs et 128 threads, et ont la possibilité de travailler avec des configurations de mémoire à huit canaux.

Processeurs Intel et AMD : équivalences

Processeurs Intel et AMD - Équivalences des processeurs Intel et AMD : Guide complet avec architectures

Après cette longue marche, nous nous retrouvons complets pour entrer, enfin, à connaître un catalogue des équivalences des processeurs Intel et AMD. Pour éviter un catalogue colossal qui nous prendrait des semaines à rédiger, et nous prendrait beaucoup de temps à lire, nous avons décidé de regrouper les équivalences par tranches et d'accompagner une explication simplifiée mais utile.

Par example, ça ne servirait à rien d'en lister un à la fois chacun des processeurs Intel et AMD qui s'intègrent dans chacune des générations que nous allons voir maintenant, car à la fin la liste s'allongerait indéfiniment et nous finirions par nous sentir submergés par tant de contenu.

Cette approche est bien plus aboutie si l'on veut raisonner correctement les équivalences, mais sans avoir besoin de saisir des listes d'extension colossale. Nous accompagnons, en plus de cela, des exemples précis qui serviront de référence, mais si vous avez des questions ne vous inquiétez pas, vous pouvez les laisser dans les commentaires et nous serons heureux de vous aider. Sans plus tarder, allons-y pour cette raison.

  • Core 2 Duo: Maintenant, nous avons dit que ce sont des processeurs assez anciens, et qu'ils sont limités par leur IPC et leurs 2 cœurs. Ils surpassent les Athlon 64 X2, mais sont obsolètes. Les modèles avec une fréquence de travail plus élevée sont proches de la série Core i3 500, bien que leur capacité barbare soit généralement inférieure à celle de ceux-ci.
  • Quad Core 2 : leurs 4 cœurs leur ont permis de mieux résister au passage du temps par rapport aux précédents. Les modèles beaucoup plus puissants, comme les Core 2 Quad Q9450 et supérieurs, offrent des performances acceptables et se rapprochent d'un Core i5 750. Son concurrent direct est l'AMD Phenom II X4, même si grâce à ses vitesses de travail plus élevées, ce dernier offre des performances supérieures performance. Par exemple, le Phenom II X4 965 est beaucoup plus performant que le Core 2 Quad Q9650, mais il ne prend pas en charge les normes SSE4, donc la puce Intel est une meilleure option, surtout si nous allons l'utiliser dans les jeux.
  • Série Intel Core x00: on parle du Core de première génération. Jusqu'au Core i5 (en fait) on a la possibilité de faire une équivalence grossière avec les Core 2 Quad Q9450 et supérieurs, et aussi avec les Phenom II X4 et FX 4100 d'AMD. Les modèles supérieurs, tels que le Core i7 860, ont la possibilité de piloter huit threads grâce à HyperThreading, ils sont donc à un niveau similaire à celui des FX 8100 et 6100. Les Phenom II X6 d'AMD s'intègrent également ici, qui ajoutent six cœurs , mais avec le manque de support des normes que nous avons corrigé, et qui est essentiel.
  • Intel Core 2000: A fourni un bond essentiel en termes de performances par rapport à la génération précédente. Les Core i3, qui ont 2 cœurs et 4 threads, sont exactement équivalents au FX 4300, les Core i5, avec 4 cœurs et 4 threads, sont beaucoup plus proches du FX 6300, et les Core i7, qui ont 4 cœurs et huit threads, sont assimilés au FX 8350, bien que ceux-ci soient inférieurs en performances sauvages. Comme référence intéressante, je rappelle que les Pentium G4560, qui rajoutent 2 cœurs et 4 threads, offrent des performances similaires au Core i5 2500 dans les applications qui profitent de 4 threads grâce à leur IPC plus élevé.
  • Intel Core 3000: Ils conservent généralement exactement le même nombre de cœurs et les mêmes performances que la génération précédente, de sorte que leurs équivalents beaucoup plus proches sont exactement les mêmes, car aucune augmentation essentielle de l'IPC ou des fréquences d'horloge n'a été causée.
  • IntelCore 4000: ils n'augmentent pas le nombre de cœurs, mais ils apportent un bond en termes d'IPC et de fréquences de travail, offrant ainsi de meilleures performances que les précédents. Ils surpassent les FX 8300, FX 6300 et FX 4300, et assez clairement, mais sont en deçà des processeurs Ryzen de première génération (série 1000).
  • IntelCore 5000: C'était une génération douteuse, car elle avait une durée de vie très courte. Cela représentait un "tick" (réduction du développement de la fabrication) devant Haswell, et marquait le début de 14nm, mais il n'y avait pas d'augmentation du nombre de cœurs et pas de performances sauvages, nous maintenons donc ce que nous avons vu au point précédent dans ce qui est lié aux équivalences entre les processeurs Intel et AMD.
  • IntelCore 6000: Bien que ce soit une autre génération qui n'ait pas apporté d'augmentation du nombre de cœurs, la vérité est qu'elle l'a compensé avec un IPC plus élevé et des fréquences de fonctionnement beaucoup plus élevées. Ses équivalents beaucoup plus proches sont la série Ryzen 2000 en termes d'IPC, mais il faut rappeler que cette génération d'AMD a beaucoup plus de cœurs et de threads. Pour servir d'exemple, le Ryzen 5 2600 a une performance à un seul thread similaire au Core i5 6600, mais le premier a six cœurs et 12 threads, et le second n'a que 4 cœurs et 4 threads. Le Ryzen 7 2700X a 8 cœurs et 16 threads, tandis que le Core i7 6700K n'a que 4 cœurs et 8 threads.
  • IntelCore 7000: Contient à la fois l'IPC et le nombre de cœurs, bien qu'Intel ait réalisé une légère augmentation des performances par rapport à la génération précédente en augmentant les fréquences de travail. Leurs performances barbares sont légèrement meilleures que les processeurs de la série Ryzen 2000, mais ils ont moins de potentiel multi-threading. Poursuivant avec l'exemple précédent, le Ryzen 7 2700X a des performances à un seul thread inférieures à celles du Core i7 7700K, mais le premier ajoute 8 cœurs et 16 threads et le second est limité à 4 cœurs et 8 threads.
  • Intel Core 8000: Représente une autre petite avancée dans les fréquences d'extraction de performances barbares, sans changement d'IPC. La nouvelle la plus essentielle que nous ayons est une augmentation du nombre maximum de cœurs qui a affecté toute la série. Les Core i3 ont 4 cœurs et 4 threads, les Core i5 ont six cœurs et six threads, et les Core i7 ont six cœurs et 12 threads. En performances mono-thread barbares, ils sont pratiquement au même niveau que le Ryzen 3000, mais ces derniers ont un potentiel multi-thread plus élevé. A titre d'exemple, le Ryzen 5 3600 est équivalent à un Core i7 8700, bien que ce dernier ait des performances beaucoup plus mono-thread. Le Ryzen 7 3700X arrive en tête avec ses 8 cœurs et 16 threads, et il en va de même pour les Ryzen 9 3900X et 3950X, qui ont 12 cœurs et 24 threads et 16 cœurs et 36 threads.
  • IntelCore 9000: aucun changement au niveau de l'IPC. Intel a de nouveau tiré une augmentation des fréquences et une augmentation des cœurs pour offrir de meilleures performances. Les Core i3 et Core i5 n'ont pas changé, mais le Core i7 est passé de six cœurs et 12 threads à huit cœurs et huit threads. Le Core i9 ajoute 8 cœurs et 16 threads. Ses performances à un seul thread sont légèrement supérieures à celles du Ryzen 3000 en raison de ses fréquences d'horloge plus élevées, mais ces derniers ont des configurations multi-threads supérieures, car ils atteignent 16 cœurs et 32 threads. Allons-y avec des exemples d'équivalences directes, un Core i9 9900K est un peu au-dessus d'un Ryzen 7 3800X, tandis qu'un Ryzen 5 3600X est au-dessus d'un Core i5 9600 grâce à ses six cœurs et 12 threads (le second n'a que six cœurs et six threads) .
  • IntelCore 10000 : n'a pas apporté de changements au niveau de l'IPC. Intel a augmenté les fréquences et le nombre de cœurs ainsi que de threads. Le Core i3 a ensuite eu 4 cœurs et huit threads (en concurrence avec le Ryzen 3 3000), le Core i5 est passé à 6 cœurs et 12 threads (ils le font devant le Ryzen 5 3000), le Core i7 ajoute 8 cœurs et 16 threads (ils concurrencent le Ryzen 7 3000) et les Core i9 ont dix cœurs et 20 threads (ils sont proches du Ryzen 9 3900X).
  • IntelCore 11000: Intel a augmenté l'IPC, mais n'a pas réussi à dépasser le Ryzen 5000 d'AMD, qui donne des performances légèrement meilleures en monothread et bien meilleures en multithread, tandis qu'Intel culmine à 8 cœurs et 16 threads, et AMD atteint les 16 cœurs et 32 threads. Partons sur des exemples précis : le Core i5 11600K est à peu près équivalent au Ryzen 5 5600X, tandis que le Core i9 11900K se situe au niveau du Ryzen 7 5800X.
  • Intel Core 12000 : Avec ces nouveaux processeurs, Intel a récupéré la couronne des performances mono-thread, dépassant nettement le Ryzen 5000, et c'était avec la capacité de proposer une performance multi-thread très compétitive. C'était aussi avec la possibilité de commercialiser cette génération à un prix très attractif. Dans les tests intensifs multi-threads, les plus réalistes, l'Intel Core i5-12400F se comporte pratiquement au même niveau que le Ryzen 5 5600X, et le Core i5-12600K joue également dans la ligue du Ryzen 7 5800X. Le Core i7-12700K n'est que légèrement plus lent que le Ryzen 9 5900X, et le Core i9-12900K parvient à se rapprocher très près du Ryze 9 5950X.
  • AMD Ryzen Cette gamme n'avait pas de concurrent direct d'Intel, puisqu'on parlait de configurations allant jusqu'à 16 cœurs et 32 threads. Avec l'arrivée de la série Comet Lake-S, Intel a lancé le Core i9 10900K, une puce à dix cœurs et 20 threads qui n'est toujours pas au niveau du Ryzen 9 3900X, qui ajoute 12 cœurs et 24 threads. Rocket Lake-S n'a pas non plus augmenté le nombre maximal de cœurs et de threads, mais l'a réduit à 8 et 16, respectivement. Cependant, avec Alder Lake-S, Intel a réussi à rivaliser en douceur avec le Ryzen 9, il a surpassé certains modèles, comme le Ryzen 9 5900X, mais le Ryzen 9 5950X est toujours le processeur multithread beaucoup plus puissant de sa catégorie.
  • Série Intel Core HEDT et Threadripper: Les processeurs Threadripper de première génération ont également un IPC comparable aux Core Extremes basés sur Broadwell-Y, mais sont un peu en retard par rapport à l'actuel Skylake-X. De leur côté, les Threadrippers de deuxième génération ont comblé l'écart en termes d'IPC, mais grâce à leur plus grand nombre de cœurs et de threads (18 et 36, le modèle beaucoup plus puissant d'Intel et 32 et 64, le modèle beaucoup plus puissant d'AMD ) ils sont supérieurs en termes généraux. La série Threadripper 3000 a encore une fois augmenté l'IPC, et grâce à l'augmentation du nombre maximum de cœurs et aussi de threads (respectivement 64 et 128), ils sont devenus les plus puissants de leur catégorie, une situation qu'ils ont cédé au récent Threadripper Pro 5000, basé sur Zen 3.

A lire aussi : Réparation de cartes mères et composants de cartes mères

5 2 voix
Évaluation de l'article
Abonnez-vous
Notifier de
invité

0 commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires